Le musée : un champ de bataille ?

Publié le par blog musee agen

Environ 400 armes étaient rangées dans des râteliers en aggloméré, sur des étagères et dans des caisses en bois. Elles souffraient d'empoussièrement, et les bois présentent des traces d'infestations actives. De plus, l'aggloméré n'est pas indiqué pour la conservation du métal car il dégage des émanations acides.
Voici en images le dépoussiérage et emballage avant déménagement :

Les anciennes réserves :

armes-copie-2.JPG





DSCF0217.JPG


Dépoussiérage et emballage

photos-015.jpg

photos-005.jpg

photos-007.jpg

photos-002.jpg


photos-023.jpg


photos-020.jpg


photos-021.jpg


photos-008.jpg

photos-009.jpg





photos-011.jpg


photos-012.jpg


photos-013.jpg








Commenter cet article

ouvrard genevieve 29/11/2007 19:01

félicitations pour ce gigantesque travail;bravo à toute l'équipe...G.O.

Gradiva 12/11/2007 09:43

Quelle richesse ce musée !