Qu'est-ce que c'est ?

Publié le par blog musee agen

Qu’est-ce que c’est ?est un jeu destiné aux héritiers de Sherlock Holmes ou autres détectives. 
C’est l’occasion de s’interroger sur des objets issus des réserves et jamais vus du public !


Le principe :

Toutes les semaines, vous trouverez une image d’un objet. L’objet y sera représenté dans sa totalité ou par un ou des détails.

Vous pouvez déposer vos commentaires pour exprimer ce qu’il vous évoque ou en désigner sa fonction.

A la fin de chaque semaine, nous vous dévoilerons sa fiche d’identité et un nouvel objet à questionner !

Rendez-vous ici pour la solution de l'énigme de la semaine dernière

A vous de jouer !


jeu-semaine-5.jpg
 Solution de l'énigme



Nom : Cadran solaire polyédrique

Date : 18e siècle

Auteur : David Beringer, Nuremberg

Matériau : cube et socle en bois recouverts de gravures, styles en cuivre

Dimensions : hauteur : 19 cm - largeur : 14cm

 

 

 

Pour la petite histoire : ce cadran solaire polyédrique portatif est constitué d’un cube dont les 5 faces portent chacune un style (ici des plaquettes de métal). Chaque style, éclairé par le soleil, projette une ombre sur une table graduée qui donnera l’heure solaire.

 


Les 4 cadrans verticaux sont orientés Nord, Sud, Est et Ouest. Le cadran oriental (Est) marque les heures du levant jusqu’à midi tandis que le cadran occidental les heures de midi jusqu’au couchant. On remarquera que sur ces deux faces, les styles n’ont pas la même forme que sur les faces Nord et Sud et que les graduations des heures sont données par des lignes parallèles. Sur les faces Nord, Sud et sur la face horizontale, les graduations convergent vers un même point comme sur les cadrans solaires que l’on peut voir sur des façades de maisons ou d’églises.

 

Ce cadran étant portatif, il faut donc faire des réglages afin de lire l’heure selon l’endroit où on se trouve.

Dans un premier temps, on oriente correctement le cadran vers le Nord avec  la boussole située sur le socle (aujourd’hui disparue).

Un fil à plomb, également disparu, était fixé sur la partie supérieure de la face Est et permettait de positionner le cube en fonction de la latitude du lieu d’observation : à cet effet, on penchait le cube, en avant ou en arrière, sur son pied articulé jusqu’à atteindre la graduation de la latitude choisie, inscrite sur la partie inférieure de cette face.

Ce cadran pouvait ainsi être utilisé sous presque toutes les latitudes de l’hémisphère Nord : les graduations de ce cadran allant de 20° à 80° (petit rappel : Nuremberg où a été fabriqué ce cadran est à 49°42’, Paris à  48°52’ et Agen à 44°20’ de latitude Nord).

 

Ce cadran solaire portatif est l’œuvre d’un artisan dieppois du 18e siècle installé à Nuremberg en Allemagne et célèbre pour avoir réalisé de nombreux cadrans de ce type.

L’usure de notre cadran révèle un usage intensif !

 

Provenance : achat du musée en 1906

 

Autres cadrans solaires polyédriques de Béringer au National Maritime Museum, Londres, Gabb Collection

 

Lien : http://www.nmm.ac.uk/collections/explore/object.cfm?ID=AST0389 

IMG-6506.JPG

Vue d'ensemble


IMG-6501.JPGDétail de la face horizontale



IMG-6509.JPGDétail de la face Est avec les graduations des latitudes



IMG-6516.JPGLe cadran au soleil



Publié dans Qu'est-ce que c'est

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nini 23/10/2007 15:41

nous Tournon je vois que le Soleil a rendez-vous avec la Lune. Est-ce une résurection du chocolat (énigme n°...) les ailes de requin style XXe et même XXIe : on dirait des lames décoratives pour un gâteau au chocolat. Est-ce déjà Noël? Est-ce leur support d'attente du moment venu?

frederique 23/10/2007 00:01

Bon d'accord, pour la grandeur de la photo, on va faire mieux ! C'est juste une question d'équilibre : pas trop en montrer aussi pour faire travailler l'imagination. Et je vois que les esprits se laissent aller ! Bravo et R/V en fin de semaine pour la réponse à vos questions.
Oui c'est bien une boussole qu'accueille normalement l'espace rond évidé sur le socle de l'objet. Orphéno brûle ! Voilà, c'est lâché ! Mais que cela n'empêche pas les esprits fertiles à rêver d'autres fonctions extravagantes !

Citron 22/10/2007 13:55

Le buste de Madame Sans-Gêne réalisé par un sculpteur cubiste au début du XXe siècle ?

Gra-gra 21/10/2007 21:45

Un requin revu et corrigé par César ?????

Nini 21/10/2007 14:00

voici midi avec le Soleil, un temps superbe!! La face supérieure à quoi sert-elle??