Déménagement pas à pas

Publié le par blog musee agen

Un déménagement en marche

 

Formation à la conservation préventive et à la manipulation des collections : la théorie

 

A la suite de la fermeture du musée des beaux-arts le lundi 17 septembre, un stage de deux jours (les 18 et 19 septembre) a réuni Mme Patricia DAL PRA, restauratrice textile venue de Paris et intervenante universitaire ainsi que le personnel du musée.

Car avant tout commencement du chantier, il est nécessaire que nous soyons  sensibilisés à la conservation préventive.

Cela consiste à connaître et savoir identifier les facteurs environnementaux de dégradation des oeuvres.

La prise en compte de leur environnement est essentiel : la lumière, l'humidité relative, la température, les insectes, les moisissures qui détruisent les matériaux organiques sont à contrôler.

Et le plus important, puisque nous sommes amenés à manipuler les oeuvres pour les dépoussiérer et les conditionner avant leur transfert, ce sont les risques humains. En effet, toute manipulation d'objets peut être source d'altération : cassure, déchirure ...

formation-094-red.jpg

 
Les journées de formation avec Patricia Dal Pra restauratrice textile



formation-98-et-100.jpg

 

Comment identifier les insectes "kératophages" qui se nourrissent de matière organique 
(laine, cuir, soie, bois, papier...)




formation-106-red.jpg
La dégradation d'un tissu "brûlé" par la lumière.



formation-112-red.jpg
Des ivoires conditionnés dans des boites et de la mousse en polyéthylène, matériau neutre



formation-114-red.jpg

Préparation des tables de travail pour accueillir les oeuvres, sous le papier, une couche de mousse.


Commenter cet article